Identités et diversité

LA SITUATION ACTUELLE

L’école entretient une relation paradoxale avec la multiplicité culturelle de notre société. D’un côté elle est censée accueillir avec la même ouverture tous les élèves, quelles que soient leurs origines et/ou leurs croyances. D’un autre côté l’école est profondément façonnée par la culture dominante de la société. Que ce soit par les vêtements demandés, par les langues parlées, par les règles de vie, par les contenus des cours ou par l’offre des cantines, nos établissements indiquent très bien aux jeunes que toutes les cultures ou croyances n’ont pas la même place (loin de là) dans leur enceinte. Si l’on ajoute à cela que très peu de cours permettent le dialogue sur ces questions et que la quasi totalité des enseignants ne se sent pas formée pour animer ce genre de débat, on comprend que la question du dialogue interculturel dans les écoles est aujourd’hui presque toujours très délicate. On comprend également que bien des identités des jeunes rencontrent à l’école un lieu de blessure, ou tout au moins un espace ne leur permettant pas de se construire de manière identitairement réussie.

identité interculturalité
projets interculturels

DEMARCHE

La première qualité de la démarche citoyenne est de générer des espaces d’expression identitaire. Quel que soit le projet, les jeunes et les moins jeunes l’investissent avec une plus grande liberté d’expression identitaire que le quotidien des établissements. De cette manière, la démarche se donne les moyens de faire connaître et reconnaître les identités en présence, et dès lors d’apaiser un certain nombre de blessures présentes à ce niveau.

La seconde qualité est de ne pas s’arrêter à cette reconnaissance de la diversité. Plus encore que de donner une place potentielle à chacun, vivre la citoyenneté engage dans un mouvement puissant de construction identitaire collective. A travers la représentation, à travers les moments et projets collectifs, à travers l’action et l’histoire collective que le projet génère, l’école citoyenne affilie les jeunes à une identité communautaire forte liée à leur école tout autant qu’avec les valeurs démocratiques de notre société.

SOURCES

Pour une école citoyenne