Bien commun

La situation actuelle

Viser le bien commun est à la fois ce que les écoles font actuellement le mieux et le moins bien. C’est ce qu’elles font le mieux car l’usage de la langue est au centre du débat citoyen tout comme des apprentissages scolaires. De plus, tous les cours sont des sortes de fenêtres vers le bien commun, des manières de mieux réfléchir pour mieux agir ensemble. C’est ce qu’elles font le moins bien car l’école a tendance à sous-investir les démarches citoyennes telles que la posture journalistique, l’art du débat d’idées, les outils de coopération ainsi que ceux de représentation.

Ce qui ressort de cette situation, c’est le sentiment d’une façade de citoyenneté. L’école dit la citoyenneté mais, au quotidien, elle ne la met pas en pratique. Les jeunes ont dès lors le sentiment qu’on leur vend une « coquille vide » et se désintéressent très souvent des démarches citoyennes.

coopération sans visages
usage citoyen langue

Démarche

Pour remédier à cette situation, il est fondamental de travailler les postures citoyennes selon différents axes.

Un usage citoyen de la langue

Le premier est d’investir nettement plus l’usage citoyen de la langue. A l’écrit et surtout à l’oral, il est nécessaire de faire comprendre pratiquement aux élèves que la langue est un outil formidable pour coopérer et pour trouver des solutions ensemble. Il est également important qu’ils prennent conscience qu’elle peut être une arme pour départager. Afin de comprendre ces deux aspects de la langue, il est utile d’alterner des activités coopératives telles que le conseil de coopération et d’autres, comme les joutes verbales, qui montrent mieux les enjeux de confrontation.

Former à la posture journalistique

Le journalisme est un des piliers de la démocratie. Lorsqu’il est cultivé positivement, il permet et encourage le débat public, il contribue à le tirer vers le haut. Il développe la posture critique autant que la curiosité de l’autre et l’échange de points de vue. Dans un monde de surinformation, il est de plus devenu incontournable pour permettre aux jeunes de s’informer tout en évitant les manipulations et désinformations multiples. A l’école comme en dehors, former à la posture journalistique est par conséquent devenu incontournable pour toute stratégie d’éducation citoyenne réussie.

projet vidéo
élections et représentation

Apprendre la délégation et la représentation

Il n’est pas possible de fonctionner de manière citoyenne sans espaces de délégation et de représentation. Tout comme nos sociétés, nos écoles sont trop grandes pour une gestion sur le mode de la démocratie directe. C’est pour cela qu’il est fondamental d’apprendre aux élèves à bien utiliser les outils disponibles pour porter la voix de ses semblables et les représenter adéquatement. A ce niveau, il y a bien sûr les possibilités offertes par les différents modes d’élection. Mais il ne faut pas non plus négliger les autres formes de délégation telles que la mise en projet ou le tirage au sort par exemple. Dans tous les cas, il est important que les jeunes reçoivent une formation réelle à la mise en pratique des outils de concertation et de représentation.