Synthèse loi première année

DÉMARCHE

La première année d’une école citoyenne, la synthèse de la Loi a une saveur particulière puisque les règles sont construites sans base préalable.  Pour que l’animation se déroule bien, il est donc encore plus important de bien expliquer l’esprit et le déroulement aux volontaires issus des différents miniforums. Tout comme les années suivantes, l’idée est de reprendre les propositions présentes dans tous les groupes, ou chez minimum 80% d’entre eux. Il s’agit ensuite de travailler les formulations afin de parvenir à un texte commun et cohérent. Il s’agit enfin de noter les propositions non retenues et de les transmettre au conseil lorsque celui-ci sera élu.

En parallèle de ce travail, il est important de garder des traces de la synthèse de la loi, l’objectif étant de montrer à tous que cet événement collectif a bien eu lieu. Dans cette optique, il est bon d’en prendre des photos, tout comme de rédiger un petit compte rendu des choix principaux qui ont été opérés pour aboutir au texte définitif.

synthèse loi année 1

Déroulement

Introduction

  • Accueillir tous les volontaires et leur expliquer la démarche
  • Répartir les élèves par groupes d’âge et de sexe variés
  • Répartir les panneaux reprenant les propositions de règles entre les différents groupes d’élève

Premier temps de travail

  • Demander à chaque groupe de rassembler les propositions qui se ressemblent et de les noter sur des feuilles ou affiches séparées
  • Leur demander de souligner les formulations qu’ils aiment parmi celles qui sont proposées
  • Ils peuvent également déjà noter des formulations auxquelles ils penseraient eux-mêmes

Première mise en commun

  • Mettre en commun les différents groupes de propositions réalisés par les sous-groupes d’élèves
  • Identifier ceux qui sont suffisamment proposés pour être retenus dans la loi finale
  • Pour chacun d’entre eux, former un nouveau groupe d’élève pour continuer le travail de formulation

Deuxième temps de travail

  • Pour chaque ensemble de propositions, les sous-groupes cherchent les formulations les meilleures. L’idée est que ces formulations soient issues des idées des miniforums et en même temps les meilleures possibles pour gérer les incivilités dans l’école.
  • Il est important que chaque sous-groupe fasse plusieurs propositions pour chacune des idées.

Deuxième mise en commun

  • En grand groupe, chaque sous-groupe expose ses propositions de formulation
  • Le but est d’arriver à des formulation qui font consensus dans le groupe
  • A ce stade de l’animation, il arrive que des participants doivent quitter le groupe, par exemple pour rentrer chez eux. Si c’est le cas, leur demander de faire confiance au groupe pour la finalisation du travail.
  • L’objectif est que les formulations finales soient efficaces et cohérentes entre elles
  • Lorsque le travail est fini, on se félicite et on peut en prendre une photo.

Matériel

  • Une salle suffisamment grande pour diviser les élèves en sous-groupes
  • Des panneaux, marqueurs, feuilles… en suffisance

Durée

2h30 à 4h (selon l’efficacité du groupe)

SOURCES

Pédagogie institutionnelle