Réparations et méditation

DÉMARCHE

Ces réparations, qui font leur apparition depuis quelques années, partent du principe que ce qu’il faut réparer est à l’intérieur du sujet. Plutôt que de viser l’intérêt général, il s’agit dès lors de viser plutôt l’apaisement du jeune incriminé en l’invitant à une démarche de type méditative.

Différents type de médiations

Les techniques utilisées pour amener le jeune à se contrôler et s’apaiser peuvent varier. Certains utilisent ainsi des espaces de Snoezelen qui sont équipés pour travailler l’apaisement à partir des différents sens et du calme. D’autres utilisent des techniques de relaxation, de sophrologie, de Yoga et même de médiation transcendantale. Dans tous les cas, il est important que ce genre d’activité soit bien encadré car c’est de la relation de confiance et d’apprentissage avec l’animateur que dépend la réussite de la démarche. Lorsque la sauce « prend » le bénéfice en terme de bienveillance ressentie et en terme de relation éducative est vraiment intéressant.

Liens utiles :