Préparer la médiation

DÉMARCHE

Avant de faire se rencontrer deux personnes en conflit, il est indispensable de s’assurer qu’elles sont prêtes. Si les émotions sont encore trop vives, une confrontation prématurée peut en effet faire plus de mal que de bien. C’est dans cette optique que le ou les médiateurs sont invités à aller vers les personnes concernées pour voir si elles sont émotionnellement ouvertes à la discussion et si elles sont d’accord sur les faits.

Si ce n’est pas le cas, il peut être bon de faire écrire quelqu’un qui est encore trop agité, de lui faire raconter ce qui s’est passé. Il peut être aussi bon de prendre le temps avec l’un et/ou l’autre afin d’entamer le travail de remise en question et de faire diminuer la pression. Il arrive parfois qu’il soit également bon de permettre à un jeune de se défouler pour que la pression diminue.

Face à une situation très tendue, il est souvent tentant de proposer aux acteurs de rentrer chez eux pour se poser et de revenir le lendemain en « ayant dormi une fois dessus ». Ce conseil n’est pas toujours aussi pertinent que jadis. S’il y a un risque que les échanges continuent par textos ou sur les réseaux sociaux, il est au contraire plus judicieux de garder les élèves et de travailler directement avec eux pour qu’ils prennent de la distance.

préparer médiation

PRINCIPES

  • Prendre des renseignements sur les différents protagonistes du conflit
  • Les rencontrer pour s’assurer de leur disponibilité par rapport à la rencontre
  • Le cas échéant, les accompagner pour qu’ils s’y préparent
  • S’assurer que les personnes sont d’accord sur les faits concernant le conflit

SOURCES

MIEC (Mouvement des Institutions et des Ecoles Citoyennes)